Archives mensuelles : août 2016

Promotion de l’éducation à la base P.E.B.

DSCN9883Le Projet Promotion de l’Education à la Base (P.E.B) est conçu dans le but de permettre aux enfants démunis et orphelins des zones rurales de poursuivre leur formation scolaire avec sérénité et de disposer des outils nécessaires pour une bonne année scolaire. Ceci va contribuer à réduire considérablement la pauvreté en Afrique et plus particulièrement au Togo.
C’est un projet axé sur plusieurs volets. Dans la première phase, il sera question de distribuer des fournitures scolaires à tous les enfants nécessiteux du village de Dévégo, sélectionnés sur la base de leurs résultats de fin d’année, afin de leur permettre de couvrir l’année académique 2016-2017 en toute quiétude. Ces enfants sont entièrement ceux issus des familles pauvres; ayant perdus leurs parents ou vivant dans des conditions les plus délicates.
La deuxième phase du projet consiste à parrainer les meilleurs élèves orphelins et démunis du village de Dévégo. L’association Les Amis du Village se propose avec l’appui matériel et financier des partenaires et des volontaires nationaux et internationaux de prendre en charge les dépenses liées à la scolarisation (Frais scolaires, restauration et frais médicaux) durant toute l’année scolaire 2016-2017.

1- La distribution des fournitures scolaires se déroule dans l’après midi du samedi 10 octobre 2016, à la place publique de Dévégo; village situé à 26 km de Lomé.
2- Le parrainage des enfants couvre toute l’année scolaire du 17 octobre 2016 en juillet 2017.
Durant cette période, PEB accueil des volontaires nationaux et internationaux dans plusieurs domaines: Education, Environnement, Santé, Communication, Développement personnel et du Droit des affaires…

L’éducation des enfants contribue à réduire la pauvreté et à promouvoir l’égalité entre les sexes. Elle aide à faire baisser les taux de mortalité infantile et joue en faveur du respect de l’environnement. La parité dans l’éducation primaire n’aura cependant qu’une valeur limitée si peu d’enfants des deux sexes y ont accès.
Plusieurs études montrent que des filles instruites tendent à se marier plus tard et à avoir moins d’enfants, et ces enfants ont à leur tour de meilleures chances de survivre, d’avoir une nutrition adéquate et d’aller à l’école. Les filles instruites sont plus productives à la maison et ont des emplois mieux rémunérés. Elles participent aussi davantage à la prise de décisions dans les sphères sociale, économique et politique.